L’effet Julien

À son premier match à la barre du club, Claude a réussi à améliorer significativement l’attaque comparativement au dernier match de sa nouvelle flanellette, qui était contre son ancienne.  En effet, selon les lois mathématiques, le pourcentage d’amélioration du nombre de but match par match est égal à l’infini.  Par contre, est-ce que Claude a vraiment été surpris par cette défaite?  Après avoir vu l’équipe qu’il dirige maintenant se faire laver plus blanc que blanc par ses anciens oursons, qui, selon la majorité des observateurs, l’avaient limogé comme réponse facile pour camoufler les multiples lacunes de l’assemblage de joueurs fournis par la plus haute direction (comme à Montréal un peu ou…  WTF) Claude savait que la barre serait haute.  D’ailleurs, son message que les gars voulaient de l’espoir était non seulement sexiste, mais réaliste, et après la performance désolante soit disant causée par un congé trop long, Claude peut enfin en bâtir de l’espoir.  “Vous avez-vu, aujourd’hui on en a marqué un, un jour, peut-être, on va réussir à en mettre deux dedans, et qui sait, ce sera peut être assez pour obtenir la chance de perdre en prolongation et avoir le point réservé aux défaites honorables.  Vous allez voir, le reste de la saison va vous paraître long, c’est juste un mauvais moment à passer, ça va finir vite vite vite, inquiétez-vous pas.”

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s